Confucius disait : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». A l’heure actuelle, où fait débat la durée du temps de travail, de l’heure de la retraite, de quand il convient d’arrêter de travailler, j’ai envie de vous partager ma vision du travail qui est partagée, d’ailleurs, par beaucoup de personnes sur le web et ailleurs. C’est une autre conception de vie et qui, je le pense, fait voir la vie d’une manière créatrice et joyeuse comme j’aime à le dire.

Pourquoi aimer son métier ? Pourquoi en être passionné ? Certains disent que la passion peut être destructrice quand elle est mal gérée.  Elle devient alors obsession. Elle prend tout l’espace de vie et plus rien d’autre n’existe pour la personne, famille, amis, bien-être y passe. Et là arrive la souffrance car le manque de jugement et de discernement entraîne une perte de valeurs.

La passion est-elle positive ou destructrice ?

Pourtant la passion peut être constructive. C’est quand nous sentons en nous une force qui nous donne de l’énergie et de la détermination. Quand nous faisons les tâches qui nous passionnent, nous ne voyons pas le temps passer. Malgré une fatigue, il suffit de nous rebrancher sur notre sujet de prédilection et nous repartons direct en mode exubérant. Nous nous sentons vibrer de l’intérieur, le sourire nous vient aux lèvres.  Elle nous enthousiasme.  Alors vous allez me dire pourquoi ce titre ? Pourquoi être passionné par son métier ?

Effectivement nous pouvons être passionnés par nos hobbies, par une activité de loisirs, par nos enfants. Pourtant ! Combien d’heures passons-nous au travail ? Combien de mois, d’années ? Se passionner de la chose qui nous occupe le plus dans notre vie est peut-être la meilleure chose qui soit, non ?

Après vous allez me dire, comment faire pour trouver ma passion ou mes passions ? L’idée est de chercher ce qui vous fait vibrer, ce qui déclencher un wahoo dans vos tripes quand vous y pensez. Dès que nous nous connectons à la joie, nous savons que nous sommes sur le bon chemin. Etre passionné met en branle toute cette énergie positive et joyeuse qui peut nous animer à certains moments de notre vie. Recherchons cette émotion et nous verrons que nous sommes dans le vrai.

Un parfait exemple :

L’exemple des esthéticiennes en est un parfait exemple. On a coutume de dire que les esthéticiennes sont passionnées par leur métier. Effectivement cela est vrai. Combien d’entre elles ne comptent pas leurs heures pour apporter du bien-être et de la joie à leurs clientes ? Combien d’entre elles vont en formation sur leurs jours de congés pour être toujours à la pointe ? Voilà un métier qui peut être comparé à un sport. Notre activité est physique : les massages, les soins minceurs, l’épilation pour hommes (il en faut de la poigne pour enlever vos poils messieurs !).

Bien souvent les esthéticiennes se blessent car c’est un métier physique ou vivent des échecs. Le lancement de leur nouvelle prestation n’a pas fonctionné comme elles le souhaitaient. Pourtant elles ne lâchent rien. Elles aiment passionnément leur métier. Se remette en cause pour toujours plus apprendre, pour toujours plus apporter de la valeur à leurs clients.

Etre fière de sa passion :

Bien souvent elles sont perçues comme des cruches sans cervelle. J’avais d’ailleurs fait une vidéo sur ce sujet. Pourtant il en faut des connaissances pour connaître le bon fonctionnement de la peau, pour connaître les principes actifs qui vont la nourrir ou la réparer. Connaître les dernières technologies du marché car c’est un domaine qui est en constante évolution.

Personnellement je suis fière de faire partie de cette vaste communauté car nous sommes des passionnées. Et grâce à notre passion, nous pouvons apporter au monde notre joie, notre énergie pour réparer et embellir vos corps. Et vous, quelle est votre passion ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *