Bien souvent nous pensons que nos relations sont immuables, pour la vie. L’être humain a le culte du pour toujours. Pourquoi avons nous besoin de nous dire qu’une relation sera pour toujours, à jamais, éternelle ?

Quel est le besoin qui se cache derrière cette volonté farouche de toujours garder les choses en l’état? Notre peur de la mort, notre peur de la perte, de l’abandon ? Et si nous prenions le temps de regarder, d’analyser ce qui se cache derrière cette envie qui nous fait, des fois, accepter bien des choses……

Ces derniers mois, il y a eu beaucoup de réflexions qui ont convergées dans ce sens. Beaucoup d’amis, de clientes qui ont eu à remettre en question leur relation ou la qualité de cette relation. Cette semaine encore, j’avais une amie au téléphone qui me disait combien elle souffrait du manque d’écoute et d’attention de son conjoint. Elle est tombée dans l’escalier. Elle s’est fait mal et lui parti à un match de basket avec sa fille, n’est pas rentré l’accompagner aux urgences. Elle avait besoin d’écoute et de soutien, qu’il vienne partager ce moment difficile. Lui ne voulait pas pénliser sa fille et n’a pas écouté la demande implicite de sa compagne car il voulait se consacrer à son enfant. Bref, cela a fini en dispute. Elle lui reprochant son manque d’empathie et de soutien et lui, qui lui reprochait de vouloir priver sa fille d’un bon moment. Moment crucial où les intérêts de chacun divergent et où l’on voit que l’autre n’est pas prêt à faire un effort pour son bien-être. 

Elle me disait son mal-être de s’être sentie abandonnée, pas soutenue dans son épreuve. Et j’avais envie de lui apporter un peu de baume au coeur. Je lui ai donc expliqué que leur besoin spécifique ne se rencontrait pas ou plus, suivant ce qu’on pensera. Bref, cela me fit penser à de très belles vidéos d’Isabelle Padovani qui m’ont été très utiles  et qui sont si pertinentes et percutantes. 

Que nous dit-elle dans ses vidéos ? Tout simplement que la relation avec l’autre n’est pas faite pour être éducative. Quand on rentre en relation avec un autre, c’est pour faire éclore la joie d’être ensemble. Et non pas se miner toutes nos journées avec quelqu’un qui ne nourrit pas nos besoins. D’après elle, nous confondons souvent l’élan amoureux du véritable lien d’amour. L’élan amoureux est cet élan qui nous pousse vers un autre. C’est le moment où on se rencontre, on se voit, on s’attire comme des aimants et on cède à la tentation. Mais à ce moment-là, on ne connaît pas vraiment l’autre, ni son caractère profond, ni ses petits travers. Et quand on commence à les entrevoir, c’est trop tard, si les travers sont incompatibles avec nous-mêmes.

Nous avons du mal à arrêter une relation qui ne nous convient pas car nous sommes aveuglés par l’élan amoureux. Je vous invite d’ailleurs à aller regarder sa vidéo : « Amour ou Krinkation » qui est très profonde mais qui recèle aussi beaucoup d’humour. Elle définit la véritable relation comme celle qui nourrit nos besoins. Non pas en s’oubliant pour nourrir ceux de l’autre. Mais il y a un tel amour pour l’autre, que nous ressentons l’envie de prendre soin de lui et donc de nourrir ses besoins. Or comme il est dans le même état d’esprit, comme il veut aussi nourrir nos besoins profonds, la relation grandit et apporte juste de la joie. Une vraie relation d’amour nous fait vivre, nous fait éprouver de la joie, nous rend juste heureux.

Voilà ce que j’essayais d’expliquer à mon amie pour simplement demander si elle éprouvait de la joie. Non pas pour juger sa relation, car nous devrions tous nous demander si notre relation de couple nourrit nos besoins et nous rend heureux. Mais plutôt pour lui faire prendre conscience de la qualité de sa relation. Après elle seule peut dire si cette relation la fait vivre et vibrer. Mais prendre un moment pour se poser et prendre le recul nécessaire pour goûter la qualité de sa relation. 

Ses vidéos sont vraiment des baumes au coeur quand on ne va pas bien. Elle a un humour, une façon de présenter les choses si simplement et pourtant si pertinemment. Effectivement il est juste de se poser des questions sur notre relation quand nos relations,sont pleine de ressentiments alors que nous sommes attirés comme un aimant. Ou  bien que l’autre veuille nous faire changer, parce que nous sommes pas ceci ou trop de cela. Bref quand l’autre, finalement, ne goûte pas notre être profond. Effectivement quand la relation en est là, même si l’attirance y est encore, il convient d’y mettre un terme. Alors oui cela fait mal sur le moment, pourtant c’est le moment où l’amour véritable de nous -mêmes prend tout son sens. Pourquoi s’enférer dans une relation  qui nous fait souffrir même si le physique y est contenté ? Pourquoi ne pas se respecter au point d’oublier ses besoins pour essayer de nourrir ceux d’un autre qui n’a finalement aucune considération de notre être profond?

Voilà toutes les questions auxquelles elle apporte des réponses avec un discours léger et beaucoup d’humour. Et je vous invite, si vous n’allez pas bien, à aller visionner quelques-unes de ses vidéos. Offrez vous ce cadeau et ce moment où vous écouterez une personne parler du respect de soi-même dans un langage rempli de bienveillance et de sérénité.

Voici quelques liens de vidéos qui m’on beaucoup plu, je vous les partage :

Les différentes facettes de l’amour

Prendre soin de soi pour vivre pleinement ma relation à l’autre

Partager
Catégories : Rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *