Non catégorisé

J’ai expérimenté le jeûne pour vous !

J’ai expérimenté le jeûne pour vous !

Quand j’en ai parlé la première fois à mon entourage, à mon chéri, tous m’ont dit : « Toi, tu vas aller aller jeûner pendant une semaine alors que tu nous mords dès que l’heure du repas est dépassée ne serait que d’un quart d’heure ? ».

Effectivement j’ai la réputation (pas complètement infondée) de ne pas savoir attendre quand j’ai faim !

De l'envie à l'action : 3 ans ...

En effet, depuis 2021, lorsque j’ai préparé le module sur le jeûne de ma formation minceur, cela me trottait dans la tête. Je me disais que si certains y arrivaient bien, pourquoi moi je n’y arriverais pas ? Pourtant, honnêtement, je pensais partir de loin : dès que je savais qu’il était 11h30 ou 18H30, si je sentais un début de sensation de faim, je ne savais pas attendre et mon humeur s’en ressentait (très légèrement … 😊). Du coup, cet objectif de jeûne me paraissait presqu’irréalisable.

L’an dernier, j’ai essayé de le faire, mais mon chéri n’était pas prêt ou le timing pas bon ou … Je me suis laissé démotiver et j’ai laissé tomber. Cette année, je ne sais pas pourquoi, l’envie irrépressible d’essayer, de me prouver à moi-même que je pouvais y arriver m’a prise et cette fois-ci je ne l’ai pas laissé partir.

Du coup, me voilà partie à chercher un lieu. Première chose, je savais que je ne pouvais pas aller n’importe où. J’ai lu suffisamment de livres sur le sujet pour savoir qu’un jeûne de 7 jours ne s’improvise pas et ne se fait pas seule. Je vais donc sur le site de la fédération française de jeûne (Fédération Drançaise du Jeûne) qui répertorie les centres qui sont certifiés. Et … là, quel site choisir. Mon choix je l’avoue a été très pragmatique. J’avais décidé de le faire en décembre là où j’ai le moins d’activités, même si ce n’est pas la période optimale pour faire un jeûne. Second critère perso, je ne voulais pas aller trop loin de la maison.

Un jeûne, mais pas n'importe comment !

Avec tous mes critères, il ne restait plus qu’un site … Je prends contact avec la responsable qui me demande un certificat médical de bonne santé et d’aptitude à pouvoir faire un jeûne. Ça commence mal pour moi qui ne vais jamais chez le médecin. Je lui demande de lui faire une décharge, mais elle ne cède pas : certificat médical ou pas de jeûne. Ce qui je le souligne est un gage de sérieux. Elle avait évidemment raison. Je profite du colloque de l’Esthétique que j’organise en novembre et où de nombreux médecins interviennent pour me faire tirer les oreilles et obtenir mon certificat médical.

Cette formalité faite, je pouvais passer à l’étape inscription. Une fois l’inscription effectuée, Catalina, l’organisatrice du stage, m’envoie la marche à suivre pour se préparer car on ne va pas faire un jeûne comme on part en vacances.

Impact du jeûne en esthétique

En effet, il y a une semaine de préparation avant la semaine de jeûne et une semaine de reprise alimentaire après. Soit en fait un parcours de trois semaines au minimum pour bien faire les choses. Mais, j’étais motivée, je savais que j’allais le faire mon jeûne … Mais autour de moi, les gens à qui j’en parlais étaient sceptiques, curieux voir inquiets :

  • Tu n’arrives pas à te passer de manger d’un repas à l’autre, comment arriveras-tu à ne pas manger pendant une semaine ?
  • Est-ce que tu es sûre que ce n’est pas dangereux ? Ce n’est pas sain de ne pas manger pendant une semaine ?
  • Tu es sûre que ce n’est pas une secte ?
  • Est-ce bien raisonnable de stresser son corps comme cela ?

Des questions farfelues pour certaines, démontrant que beaucoup ne savent pas ce qu’est un jeûne.

Le jeûne thérapeutique, petit cours d'histoire ...

Le jeûne a été proposé depuis des siècles comme une thérapie libératoire, utile autant à la santé du corps qu’à celle de l’esprit. Le concept moderne du jeûne à visée thérapeutique a été développé en Allemagne par le Dr Otto Buchinger (1878-1966) à la suite de son auto-observation. Selon lui, la privation temporaire de nourriture était « une méthode d’assistance capable d’activer les pouvoirs d’autoguérison d’un corps purifié ». Il en fit un outil thérapeutique à part entière et créa une clinique où se pratiquait un jeûne partiel de 21 jours (bouillons et jus apportant moins de 350 kcal/jour) associé à une bonne hygiène de vie générale…

En 2019, la plus grande étude mondiale sur le jeûne a été publiée par la Docteure Françoise Wilhelmi de Toledo. Une collection de données détaillée des 1 422 jeûneurs (41 % d’hommes, 59 % de femmes) ayant terminé le Programme de Jeûne Buchinger Wilhelmi à la clinique pendant 5, 10, 15 ou 20 jours, en 2016, a été évaluée. L’étude a permis de documenter la sûreté et l’efficacité thérapeutique ainsi que sur le bien-être qu’il engendre tant sur le plan émotionnel que physique. Je vous donnerai les conclusions de l’étude un peu plus avant dans l’article.

Le jeûne thérapeutique, qu'est ce ?

Le jeûne est une période où l’on ne mange pas ou peu pour mettre au repos notre système digestif afin d’utiliser l’énergie habituellement consacrée à la digestion pour nettoyer et réparer l’organisme. Pendant les premières trente heures, le corps humain fonctionne sur des réserves immédiatement disponibles, en puisant dans les stocks musculaires et hépatiques de glycogène. La fabrication de glucose est assurée par la glycogénolyse, c’est du reste ce qui nous permet habituellement d’avoir une activité physique sans devoir nous alimenter en permanence.

Au-delà de ce délai, les réserves de glycogène étant épuisées, une double bascule métabolique se met progressivement en place. D’une part, la néoglucogenèse qui va produire du sucre à partir des protéines, et d’autre part, la lipolyse, dégradation des graisses qui constituent nos réserves à plus long terme. Celles que nous n’utilisons jamais, puisque pour la plupart d’entre nous, l’alimentation est répétée deux à trois fois par jour depuis la naissance.

Ensuite, très rapidement (le plus souvent en l’espace d’une douzaine d’heures), l’organisme humain va donner la priorité à l’utilisation des graisses. En effet, la consommation de protéines se fait essentiellement aux dépens de la masse musculaire, or, le cœur est un muscle. En transformant les graisses corporelles en corps cétoniques, le métabolisme exploite naturellement une source d’énergie qui devient rapidement prépondérante tant qu’aucun apport énergétique extérieur ne survient.

Mon expérience du jeûne

Moi qui ai du mal à sauter un repas, j’ai opté pour un jeûne hydrique d’une semaine (nous avions un demi jus de légumes et fruits coupé à l’eau le matin et un bouillon de légumes le soir). Le moment le plus dur est la troisième journée : c’est le point de bascule entre les réserves de notre foie et de nos muscles et le passage à la lipolyse des graisses. Ce jour-là, peuvent subvenir des douleurs, des « crises » comme on les appelle. Catalina avait proposé à toutes les participantes du stage de faire d’ailleurs un massage pour détendre le corps ce troisième jour. Option que j’ai prise car j’appréhendais ce jour-là.

Je savais qu’un jeûne se préparait, mais je fus surprise de devoir m’y préparer une semaine à l’avance. Il convient de faire une descente alimentaire qui va consister à enlever tous les excitants (thé, café, alcool, etc) puis les féculents, les protéines pour ne manger que des légumes en fin de semaine avant de débuter la vraie semaine de jeûne.

Pour contrebalancer la perte musculaire, chaque jour, nous faisions une séance de yoga d’1H à 1H30 et entre 6 et 10 km de marche. Et vous savez quoi ? Les deux premiers jours, j’étais rouillée. Impossible de faire tous les exercices de yoga qu’elle nous donnait à faire. J’avais l’impression d’être une petite vieille. Le troisième jour, effectivement j’ai eu mal au dos aux endroits habituels mais grâce au massage, cela a bien détendu mon corps.

À partir du 4ème jour, miracle, j’allais de mieux en mieux et à la fin du séjour, non seulement je faisais tous les exercices mais j’étais de plus en plus en forme. Et ce qui était incroyable, c’est que je n’avais mordu personne ….

Impressionnant, je ne pensais pas en être capable et maintenant, je vous avoue que je renouvellerai bien l’aventure.

Intérêt d'un jeûne contrôlé

Vous allez me dire, c’est bien gentil Florence, ceci est juste ton expérience. Revenons donc aux résultats de l’étude scientifique de 2019 :

  • Le jeûne mobilise l’énergie stockée dans les tissus adipeux du corps humain. Le métabolisme passe de la consommation de glucose à celle des graisses et des cétones, induisant par-là quantité d’effets bénéfiques. Le changement de métabolisme a été attesté dans l’étude par la présence permanente de Corps cétoniques dans les urines.
  • Le jeûne entraîne une perte de poids significative, réduit le tour de taille et fait baisser les taux de cholestérol et de lipides sanguins.
  • Le jeûne a également normalisé la tension artérielle des jeûneurs et amélioré les paramètres du diabète, tels que la glycémie et le HbA1c, améliorant ainsi de nombreux facteurs contribuant à la santé cardiovasculaire.
  • En outre le jeûne a amélioré 84 % des cas de maladies graves, telles que l’arthrite, le diabète de type 2 ainsi que la stéatose et l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et la Fatigue.
  • 93 % des sujets n’ont pas eu faim pendant le jeûne, ce qui a contribué à leur bien-être émotionnel et physique.
  • Le jeûne avec suivi médical a montré peu d’effets secondaires indésirables. Au demeurant, ces derniers ont pu être traités facilement et sans interruption du jeûne. Dans des cas isolés, un sommeil agité, des maux de tête, de la fatigue ou des douleurs lombaires sont survenus surtout au cours des trois premiers jours.

En résumé, l’étude a montré que ce programme de jeûne constituait une approche plausible, sûre et bien tolérée de la prévention des maladies liées à l’âge et du traitement des troubles métaboliques chroniques, y compris le problème du surpoids.

Je pense sincèrement qu’expérimenter soi-même un jeûne en tant qu’esthéticienne, experte en mince est intéressant et permet d’orienter sa clientèle en surpoids vers cette expérience complétant bien notre accompagnement minceur personnalisé.