Comment choisir dans la jungle des appareils !

Une question récurrente qui revient systématiquement est de savoir quel est le meilleur appareil pour la minceur et l’anti-âge. Les esthéticiennes souhaitent toujours avoir l’appareil le plus novateur, le plus perfectionné, le « meilleur » du marché. Mais s’il en existait un qui réponde à tous les problèmes que nous souhaitons régler, son constructeur serait millionnaire ….

Aucun appareil, fut-il le meilleur de sa catégorie, ne peut répondre à toutes nos demandes. Pourquoi ? Tout simplement car tous les centres d’esthétiques sont différents et chacun aborde les demandes de leurs clientes de manière différente. Or pour effectuer des investissements raisonnés et intelligents pour son entreprise, il convient de connaître l’orientation que nous souhaitons avoir pour elle, d’avoir une vision claire de sa stratégie d’entreprise.  Et il y a des questions à se poser avant tout achat de nouvelles techniques dans votre centre.

  • Avez-vous une vision à un an, à trois ans ou même à cinq ans de votre entreprise ? L’intérêt de savoir où l’on va, … c’est de pouvoir y aller. Comme disait Sénèque : « Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va ». Si vous ne savez pas comment vous souhaitez développer votre centre, à quelles demandes vous souhaitez répondre auprès de vos clientes, vous ne saurez pas quel matériel pertinent choisir. Donc la première question à vous poser, c’est de poser la direction. Pour quoi souhaitez-vous être reconnue par vos clientes dans un an, trois ans, cinq ans ? Et même si cela change un peu tous les ans, le fait de définir cette direction, cela vous donnera une ligne directrice (qui vous empêchera de développer tout et n’importe quoi en fonction des commerciaux qui viennent vous démarcher).
  • Quels secteurs esthétiques dois-je développer en fonction de cette ligne directrice ? Maintenant que vous avez vos axes que vous voulez comme axes forts de votre centre, vous pouvez commencer à réfléchir aux prestations que vous allez développer autour de ces thématiques directrices.
  • Quels sont les formations et les fournisseurs qui vont vous permettre d’acquérir le savoir-faire requis pour aller dans cette direction ? Maintenant que vous savez ce que vous voulez, vous pouvez aller chercher ce dont vous avez besoin.

Vous ne savez pas faire ce questionnement seul car vous avez plein d’envies et vous ne savez pas par où commencer ? Et bien, faites-vous coacher ! Un coach, c’est une personne qui vous aide à avancer en vous posant les bonnes questions, qui vous permet de réfléchir à haute voix, qui vous permet de mettre vos idées sur la table et de vous aider à les trier.

Vous avez fait votre travail de questionnement, que ce soit seul ou bien accompagnée … Vous voilà prête à investir … Super.

Maintenant que vous savez que plusieurs fournisseurs ou formations permettraient de développer l’axe que vous souhaitez, vous devez comparer les diverses propositions du marché qui s’offrent à vous. Et là encore, questions !

  • Quel est l’investissement que je souhaite faire ? Important, moins important ? Avec un gros besoin de financement ? Y aura-t-il des mensualités lourdes tous les mois ? Souhaitez-vous un appareil plus accessible financièrement ? Ou souhaitez-vous une solution de location ? Ces questions sont importantes car cela va impacter vos charges tous les mois si la prestation proposée avec l’appareil dans lequel vous investissez ne fonctionne pas. Et oui, il faut se projeter de manière pessimiste pour voir si l’investissement que vous allez faire risque de mettre en péril votre entreprise. Nous sommes bien d’accord que si vous souhaitez investir, vous pensez le rentabiliser. Mais c’est important de penser à l’éventualité la pire. Si dans le pire des cas vous êtes tranquille et que cela ne met pas danger votre centre, vous pourrez sereinement vous concentrer sur le développement.
  • Quel suivi je souhaite avoir avec mon fournisseur ? Suivant l’investissement que vous faites, bien souvent le SAV, les PLV, le suivi ne sera pas le même. Vous ne pouvez pas demander la même qualité de service pour un appareil dans lequel vous aurez investi 1 000€ ou 40 000€. Est-ce que le fournisseur a un SAV ? Est-ce qu’il a de bons avis sur le net ? Je vous invite à regarder ce qui se dit sur lui dans les groupes professionnels. Bon après ne vous arrêtez pas à un avis, car il y aura toujours une personne qui ne sera pas satisfaite. On ne peut pas plaire à tout le monde. Comme je vous le disais au départ, mille offres différentes car toutes les esthéticiennes sont différentes. Mais si le fournisseur a 10 avis négatifs pour un positif, est-ce vraiment celui avec lequel vous souhaitez travailler ?
  • Si l’appareil est peu cher, quant est-il de la formation ? Combien de stagiaires à mes formations ont acheté des appareils sur le net dont le fournisseur leur a dit : « c’est facile, j’ai une vidéo de 4 minutes sur Youtube qui vous expliquera comment faire… ». Non, la technique cela s’apprend. Alors oui, vous saurez mettre en marche votre appareil et faire peut-être les mouvements. Mais saurez-vous définir le temps adéquat pour toutes les zones à traiter ? Saurez-vous choisir le bon programme ? Saurez-vous sur quelle cliente proposer la technique que vous aurez acquise ?

Après bien sûr, tout dépend ce que vous attendez de votre investissement. Souhaitez-vous qu’il vous apporte juste une prestation nouvelle, ou bien qu’il vous permettre d’être encore plus performante, de répondre aux besoins de vos clientes et de devenir une experte dans le domaine que vous souhaitez développer et que l’on parle de vous, comme un acteur incontournable de votre ville ou région sur ce domaine ? Car c’est de cela qu’il s’agit. Quand vous faites un investissement, c’est bien sûr pour développer votre entreprise mais c’est aussi pour asseoir votre professionnalisme, pour vous spécialiser, pour apporter des réponses pointues et performantes à vos clientes.

Faites-le avec exigence, rigueur et en prenant le temps de la réflexion, c’est capital !

Partager