Faut-il souffrir pour être belle ? (ou pas)

« Faut souffrir pour être belle ! », « On n’a rien sans rien », « Sans efforts pas de victoires faciles » … Autant de dictons que nous avons tous entendus plus jeune et encore maintenant. A croire que l’être humain aime souffrir. Dans le domaine de la minceur, c’est aussi vrai.

Combien de clientes me disaient, « Allez-y Florence, il faut que ça fasse mal, comme ça j’aurai plus de résultats, plus vite ! » Et pourtant, c’est faux !

La minceur, c’est prendre soin de sa cliente !

La minceur n’est pas un domaine où nous devons faire mal, où nous devons traumatiser le « tissu conjonctif ». C’est un domaine où l’accompagnement, l’écoute, la compréhension de l’autre sont primordiaux pour avoir une réponse pertinente mais surtout pérenne dans le temps.

Je m’explique : faire souffrir le corps pour le modeler à notre convenance, c’est comme faire un régime draconien. Certes, dans un premier temps votre cliente perdra quelques kilos, mais on sait aussi que cela ne sert à rien à moyen terme (voir court terme). Dans 99% des cas, votre cliente reprendra tout le poids avec même un bonus de 10% en plus. Comment cela ?

Ce phénomène de yoyo est du à un effet régulateur du corps appelé la loi de l’homéostasie. Le corps est une machine très bien faite, il a pour but de nous maintenir en vie. Quand il est soumis à une trop grande variation, il va réagir dans l’autre sens pour revenir à l’ancien équilibre.

Quand vous prenez trop de sucre et que le taux de glycémie dans le sang risque d’être trop haut, le corps va libérer l’insuline pour « réguler » à la baisse la présence de sucre. De même quand on fait trop d’efforts physiques, il va produire du glucagon pour libérer des sucres et nutriments pour répondre au besoin de la dépense énergétique.

Bref, à chaque fois qu’il y a un excès intense, le corps va réguler pour revenir à la balance initiale.

L'homéostasie : la clé caché de la minceur

Connaissez-vous l’histoire de la grenouille ? Vous prenez une grenouille et vous essayer de la mettre dans une casserole d’eau bouillante, elle bondira hors de celle-ci. Alors que si vous mettez la grenouille dans une casserole d’eau froide et que vous faites chauffer doucement la casserole, la grenouille finira ébouillantée. Pourquoi ? Parce que la grenouille s’est adaptée petit à petit à son milieu pour sa malchance et que son corps ne s’est pas rendu compte du changement.

Notre corps est régi par cette même loi. Si vous mangez sainement et qu’une fois vous faites un excès, il réagira comme la grenouille sauvant sa peau, il régulera l’excès. Mais si progressivement tous les jours, vous mangez trop, cela amènera inéluctablement le surpoids.

En ce qui concerne les soins minceurs, c’est la même chose. Vous avez énormément des techniques pour aider votre corps à mieux fonctionner, à vous remodeler une silhouette, et cela durablement. À une seule condition : respecter cette loi d’homéostasie !

Que ce soit des ondes sonores, des ondes électriques, électromagnétiques, des infra-rouges, du froid, du chaud, l’idée est la même : traumatiser le tissu, faire mal au corps pour aller vite, fera toujours réagir le corps contre la technique. Résultats, les effets souhaités seront peu visibles à inexistants ou pire, la cliente aura un résultat temporaire, qui s’annulera dans les semaines qui suivent, voir même qui déformera le corps d’une autre manière.

Combien de fois ais-je entendu une cliente ou une stagiaire me disant « j’ai essayé cette technique, et regarde maintenant j’ai un trou, une bosse, une déformation ». Pourquoi ? Parce que la technique choisit n’était pas la bonne et surtout, la plupart du temps, on a voulu faire vite en faisant mal. Quand le corps a mal, qu’est-ce qui se passe ?

Il vous envoie l’information via les nerfs sensitifs qu’il se passe quelque chose de « pas normal ». Les neurosciences nous aident à comprendre ce fonctionnement. Notre cerveau, et par extension notre corps, a deux façons de fonctionner. La première est une sensation de recul quand nous avons la perception de souffrir. La seconde est une sensation d’avancer quand nous avons la perception de bien-être ou de joie.

Donc quand certains fournisseurs vous apprennent qu’il faut « que la cliente ait mal » quand vous faites la séance, ils ont tout faux. Le corps va réagir contre la technique comme un boomerang. Et même si vous arrivez à lui faire avoir un résultat, le corps reviendra comme avant pour rééquilibrer l’excès qui aura été fait.

Par contre, quand vous prenez en charge votre cliente de manière respectueuse, que vous effectuez vos séances dans le respect de son corps, que vous l’accompagnez à déstocker, à éliminer sans choc, en prenant le temps nécessaire pour que le corps assimile vos techniques, les effets vont s’installer dans le temps. Le corps va assimiler les modifications. Il va enclencher une meilleure élimination des déchets.

En minceur, vos clientes ont deux besoins :

  1. Soit revenir à un état antérieur car elles ne supportent plus ce qu’elles voient dans le miroir.
  2. Soit améliorer l’existant.

Mais ces besoins ne sont pas atteignables rapidement et de manière brutale. Le corps a besoin d’être compris, respecté. Et même si toutes vos techniques minceur amènent des solutions durables, elles doivent le faire dans le respect et l’amour du corps de nos clientes. Il faut du temps et de la douceur même dans l’efficacité de vos soins minceur.

La minceur selon Physiobell' : respecter sa cliente

Dans nos formations minceur, nous vous apprenons à voir les cures minceur comme une rééducation du corps. Nous vous formons à utiliser vos techniques pour éduquer le corps à mieux fonctionner. Elles vont lui réapprendre à éliminer de façon optimale, séance après séance.

Dans notre approche de la minceur, l’esthéticienne modèle, sculpte, draine le corps de sa cliente afin qu’il puisse améliorer son état. Elle prend soin de sa cliente dans le respect de son corps et de ses attentes.

Par la répétition des séances, au fur et à mesure, nous accompagnons nos clientes sur la reconquête de leur image, de l’amour de leurs corps et par là-même de l’amour d’elles-mêmes. Avec cette méthode, nous permettons aux clientes d’atteindre les résultats qu’elles demandaient et de maintenir ce résultat dans le temps.