Le fil de ma vie

by Florence Ansar

J’ai eu des expériences très variées, mais à présent, tout cela  prend sens. Amoureuse des lettres, je suis à la fois titulaire  d’une maîtrise de philosophie et d’un CAP d’esthétique.

J’ai travaillé quelques années en librairie, puis chez un concurrent d’Amazon, qui s’est fait absorbé par son énorme concurrent.

Ensuite, j’ai même été coordinatrice logistique des décodeurs de Canal+, un métier qui ne correspondait pas du tout à ma personnalité mais qui m’a inculqué un sens de la rigueur très utile.
J’ai tout de même saisi avec joie la proposition de départvolontaire qui m’a été faite !

Suite à des rencontres impactantes et après mûre réflexion,  j’ai décidé de devenir esthéticienne.

Pour moi, aider les personnes à se sentir mieux dans leur corps, c’était avant tout leur permettre d’être mieux dans leur vie. 
La maxime « avoir un esprit sain dans un corps sain » prend tout son sens dans le métier d’esthéticienne : agir sur le corps pour rééquilibrer l’harmonie de l’esprit.

La Timeline by Florence Ansar

2006

CAP en candidat libre
et inauguration de mon premier
institut

J’ai passé mon CAP en candidat libre et inauguré mon premier institut « Physiobell’ Centre de Soins » en 2006.
Dès le départ, je me suis spécialisée dans la minceur et l’anti-âge. Mon activité s’est vite développée et j’ai recruté plusieurs salariées. J’avais par ailleurs fondé une famille avec trois enfants.

2011

Ouverture
du deuxième
institut de beauté

J’ai ouvert un deuxième institut en 2011. Je travaillais de plus en plus pour développer mon chiffre d’affaires, payer les charges… un cercle infernal !

Mon corps a dit stop : tendinites à l’épaule et au coude, hernies cervicale et discale, canal carpien, et ma tête aussi : j’ai fait un burn-out.

Après un arrêt de huit mois, j’ai dû affronter de nombreux problèmes : chiffre d’affaire en baisse, problème d’effectifs, charges trop lourdes par rapport à l’activité restante …

2009

Déménagement

Mon mari a souhaité déménager en province. J’ai donc fait quelque temps la navette entre mon domicile en région lyonnaise et mon institut
en Île de France. 

2015

L’année de mes 40 ans,
tournant de ma vie

L’année de mes quarante ans, en 2015, obligée d’alléger ma charge de travail,
j’ai mis en location-gérance un de mes instituts.

J’ai alors décidé de faire un travail sur moi et me suis fait accompagner dans cette démarche. J’ai réalisé que j’aimais mon métier mais que je ne m’estimais pas assez, comme beaucoup d’esthéticiennes qui prennent plus soin de leurs client(e)s que d’elles-mêmes.

En un mot, je me suis « reconnectée » avec moi-même, j’ai donc créé une nouvelle activité :
Physiobell Consulting.

Cette activité a pour but d’aider les  esthéticiennes, comme j’aurais eu besoin qu’on m’aide dans les moments clés de ma vie d’entrepreneure.

Désormais, je choisis pleinement ma vie.

Je m’épanouis dans mon évolution professionnelle, je me construis une nouvelle vie personnelle, je vis pleinement mon rôle de maman « de vacances » et j’assume totalement ce statut plutôt inhabituel.

Et vous, prête à prendre
un nouveau départ ?

Mon parcours a été jalonné de nombreux événements, heureux et moins heureux.

J’ai démontré ma capacité à voir le positif en toute chose, à rebondir et à me reconstruire en apprenant de mes expériences passées.

Aujourd’hui, je mets mon expérience, mon empathie et ma qualité d’écoute au service

de vous, esthéticiennes qui veulent mieux développer leur activité et qui ont besoin d’y voir plus clair.

de femmes qui, comme je l’ai moi-même vécu,
ont besoin de retrouver l’estime d’elles-mêmes et la maîtrise de leur vie.

Ne loupez plus rien, inscrivez-vous et recevez toute notre actualité

INSCRIPTION